Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Mon pote hétéro

Bonjour, depuis des années je lis toutes vos histoires qui m’existent. Cette histoire se passe quand j’avais 20 ans. Même si j’aime les femmes je rêver de m’envoyer en l’air avec un mec et ceci et le jour où j’ai sauté le pas. C’était un vendredi soir chez mon pote mik, 20ans, blanc musclé et bien membré. J’étais partis passez le weekend end chez lui, car ça copine était en vacance et il se sentait un peu seul. Programme du weekend, console, pizza et vodka. Apres plusieurs parti de call of duty, nous avons commandé une pizza et nous l’avions mangé, picolé en matant un film à la télé. Après le film, il me demanda si ça me déranger si on regarde un film porno. Je lui ai dit ok, nous nous sommes mis sur l’ordi portable pour regarder un film en streaming. Au bout de 10 min on était tous les deux serer dans nos jeans. Je l’ai vu déboucler ca ceinture, déboutonner son jean et se malaxer le paquet, je fis de même. Je voyais qu’il hésita à la sortir pour se branler, alors je sorti ma bite et me masturba. Dès qu’il m’a vu faire il a fait pareil. Au bout de quelque minutes il me, dit que sa meuf lui manque et qu’il a besoin de baiser, il me demanda si on pouvait allez dans un bordel en Allemagne pour ce vider les couilles. Je lui soulignai que je n’avais pas trop les moyens financiers d’aller aux putes et qu’on avait trop bu pour conduire, et il m’avoua que lui aussi. Il me dit aussi que personne ne voudrais lui faire gratuitement, même qu’il serait prêt à prendre n’importe qui, n’importe où, pour pouvoir se soulager. Je lui ai dit même un mec, lol. Il me répondit qu’au stade qu’il en est une bouche est une bouche et un trou est un trou. Je lui rétorquai que si il voulait, et que si je faisais l’affaire je pouvais le faire pour lui. Et que je lui ferai tout ce qu’il me demandera, que je serai à sa volonté tout le weekend. Il me dit que s’insère ment il est trop en maque donc qu’il est ok, mais qu’il ne pense pas que je suis prêt à le sucer et à me faire enculer, pour lui rendre service. Sans un mot, je me penchai et commença à lui lécher de partout sa queue, et goba son gland pour le sucé, je l’entendis soupirai de plaisir, pendant que je commençai à faire un va et viens, quelque minute plus tard il me posa les mains sur la tête et me força à faire une gorge profonde, puis me baisa la gueule. D’un coup il se raidit et je reçu 5 long jets dans la bouche, je n’ai eu que le choix d’avaler sa semence. Il me relâcha la tête et me dit putain qu’es que tu suce bien. Je lui dis que si il voulait se n’étais qu’un aperçue et qu’il n’as qu’un mot à dire et on monta dans sa chambre et je ferai tous qu’il exigera, que je serai sa pute. - Ok suis-moi Arriver dans sa chambre il alluma une lumière légèrement tamiser. Il s’assit sur le lit enleva ces chaussures et me demanda d’enlever mes chaussure et me mettre torse nu Pendant ce temps je vis qu’il sorti de sa table de nuits des capotes, du gel lubrifiant, du poppers et autre chose que je ne vis pas car il me demanda de me retourner, et de mettre les mains dans le dos. Il s’approcha de moi par derrière, m’embrassa dans le cou et sans que je le remarque m’attacha les mains avec une paire de menottes. Il me retourna, me roula une pelle, et me chuchota a l’oreille. J’ai fermé la porte de la chambre a clef, les clefs des menottes et de la chambre son inaccessible pour toi donc tu ne peux plus faire marche arriéré, je ne te libérai que quand je jugerai que tu m’auras assez satisfait. Au faite je me suis déjà taper des mecs, il as vu mon étonnement et me répondit et oui je suis bisex et en plus j’ai toujours fantasmé sur toi et ton cul, mais j’étais sûr que tu étais hétéro. Je lui répondis que c’est ma première fois. Ok j’irais en douceur quand je m’occuperai de ton cul alors. Et maintenant revenons à nos occupation. Tu vas commencer par me déshabiller et me lécher le corps commence par mes pieds. Je lui fis remarquer que les mains attacher dans le dos j’aurais du mal Il me rétorqua t’as une bouche, des dents et une langue, sert toi en. Donc je me mis as genou et commença à embrasser ces chaussettes de la pointe de ces pieds, et lécher la chaussette en remontant vers le haut arriver en haut de la chaussette je l’attrapai avec les dents et lui enleva et recommanda avec l’autre pied. Puis je commençai à lui lécher les pieds, la voute plantaire, entre les orteils, je lui suçai les orteils, et alterna régulièrement entre ces deux pieds. Je me relevai me mis à califourchon sur lui et lui enleva son tee short. Puis je commençai à lui embrasser le torse, lui lécher les tétons, et descendit vers son entrejambe. Il me demanda de me lever, et ce leva pour enlever son jean, me fit mettre à genoux et me mit la tête sur son boxer, je le snifai, lécha et embrassa sa bite à travers le tissus, je le lui enlevai avec les dents, et commença à le sucer, 1min plus tard il décida de prendre les choses en mains, et m’attrapa la tête des deux mains et imposa son rythme, me força à faire une gorge profonde et me baisa la bouche, il m’étouffa à moitié. Il me releva, me roula une pelle, pendant qu’il me galocher il défit ma ceinture, et m’enleva mon pantalon, me laissa mon boxer, m’allongea sur le lit et s’accroupie au-dessus de ma tête et me dit lèche moi le cul. Je lui ai dit que je n’étais pas chaud, et il me rétorqua que je lui avais dit « je te ferais tous ce que j’exigerai » et je l’exige ! Donc j’acquis et lui lécha la rondelle cela dura 5 min. Ensuite il se releva, me détacha les mains et me les rattacha immédiatement au barreau de son lit. Il m’enleva mon boxer et commença à me sucer, il s’arrêta un instant et il me demanda de le prévenir quand j’allais éjaculer car il ne voulait pas avaler, puis recommença à me sucer. Mais vu que j’avais gouté son sperme tous t’as leurs, je me suis dit lui aussi doit gouter le mien, et je ne le préviens pas et lui éjacula dans la bouche. Il attrapa une de ces chaussettes, recracha dedans, m’essuya le gland pour récupérer la moindre goute. Il me dit un peu énervé « je crois t’avoir dit de ne pas faire ça » et je lui rétorquai « je voulais juste que tu goute aussi à ma semence » il eut un petit rictus avec un sourire et me dit toi aussi tu vas gouter à ta semence. Ne sachant pas de quoi il parlait j’ouvris la bouche pour lui demander mais je n’ai pas eu le temps de prononcer un mot, car il m’avait sauté dessus attraper la mâchoire pour m’obliger à garder la bouche ouverte pendant qu’il m’enfourna la chaussette pleine de sperme, puis me plaqua ca mains sur la bouche le temps d’attraper du scotch et fit plusieurs tours de scotch autour de la bouche pour que je conserve la chaussette. Et me dit tu mérites une punition, J’adore le sperme mais un ordre et un ordre et tu m’as désobéi. Soit tu peux dire au revoir au lubrifiant et au poppers Je te préviens tu vas douiller. Soit je te demanderai plus tard deux service sexuels, que tu ne pourras pas refuser mais t’inquiété tu adoras. Je lui fis signe de la tête, que j’étais ok. Par contre tu gardes le baillions ça t’apprendra. Il me détacha, me mit la bouteille de poppers sniffe en un peu sa te détendra, je pris une grosse bouffée et j’étais vraiment détendu, euphorique et j’avais chaud. Pendant ce temps il m’enfila un doigt lubrifié, puis deux, et un troisième, puis je senti qu’il fessait des va et viens avec ces doigts. Je senti qu’il ralentissait les va et viens, je sentais qu’il fessait autre chose, puis il les retiras, je me sentis frustre car j’en voulais encore, puis je senti qu’il appliquer avec son doigt beaucoup de gel, ensuite il le retira, puis je senti qu’il enfonça au moins quatre ou cinq doigt vu la douleur que j’avais, mais il posa ces mains sur chaque coter de mon bassin et je compris que ce n’étais pas ça mains qu’il m’avais ,rentrer son gland et qu’il vais commencer à m’enculer, il rentra progressivement, puis ressorti pour rerentrer un peu plus profondément, jusqu’à ce que je sente ces couilles contre mes fesses, la douleur étais intense je criai à travers mon baillions, il me demanda si je voulais qu’il arrête je lui ai fait signe que non, il attendit un peu pour que je m’y fasse, puis il commença de légers va et Vien et au bout d’un moment la douleur se transforma en plaisir, puis je donnas des coup de rein pour intensifier, la pénétration quand il le remarquas, il se retira m’enleva le baillions puis les menottes, m’allongea sur le dos et posa mes jambes sur ces épaules puis il m’encula directement avec un peu plus de cadence qu’avant. Au bout d’un moment je lui ai crié va à fond baise moi comme une pute, il ne s’est pas fait priez et ma défoncer le cul en me donnant de grand coup de rein, je criai de bonheur tellement ça me faisait du bien, et en peu de temps il se raidit et éjacula dans la capote. Il se retira et ôta la capote il n’eut pas le temps de parler que je gobai sa bite pour la nettoyer, il se remit à bander et éjacula très rapidement, et j’avalai tous et le resuça pour récolter les dernière goute. Et je lui retoquai alors s’satisfais, il me dit oui mais qu’ont avais pas fini. Il m’allongea sur le lit me roula une pelle mémorable, puis m’embrassa le coup, puis descendit, me lécha les tétons, me les mordillai, puis descendit vers mon entrejambe en m’embrassant le ventre, et me suça comme un dieu, puis m’enfila une capote, il s’empala sur moi et s’enfonça d’un coup sans lubrifiant. Et commença à faire des va et Vien intensif et je lui donnai des coups reins pour lui donner plus de sensation, ensuite je pris les choses en mains, le coucha sur le dos mis ces jambes sur mes épaules et l’empala directement, deux temps en temps je lui embrassa les pied d’autre temps je le branla intensivement, puis au bout d’un moment je le retourna et le prix à quatre pattes, attrapa ces hanches et l’encula le plus rapidement possible, jusqu’as ce que j’explose en lui. Il me demanda de me rapprocher de lui, et il me goba le gland pour me le nettoyer avec sa langue, puis commença à me sucer, je l’arrêtai le repoussa et m’allongea à coter lui en vice versa et nous commençâmes un bon 69 et nous éjaculâmes en même temps dans la bouche de l’autre et il m’embrassa bougement, pour mélanger nos spermes puis nous l’avalâmes. Nous primes une douche et allions sur le canapé, fumée une clope et discuté, il me dit - Tu m’as bien vidé. - Toi aussi, j’aimerai refaire ca un jour. - Y as pas de problème on pourra le faire régulièrement. - Oui mais ça me gêne vis-à-vis de ta meuf. - T’inquiète elle sait que je suis bisex, elle m’interdit de me taper une autre meuf, mais je peux me taper toutes les queues et cul, que je veux. - Ok elle est cool ta meuf. - Oui mais j’ai du mal à trouver des mecs. - Je suis là tu demandes quand t’as besoin. Au faites ces quoi tes deux services sexuel que tu veux me demander. - Ah oui donc le premier, j’ai envie qu’on me fasse une double pénétration, donc j’aimerai me taper deux mecs en même temps. - Je suis d’accord pour le faire et peut-être plus tard quand mon cul pourra aussi le supporter. - Super et on a tous le weekend end pour entrainer ton cul. Puis ensuite la deuxième chose ma meuf veut que je fasse un plan bisex avec elle et elle veut me voir me faire enculer et qu’on la prenne en sandwich, tu es a seul personne à qui je fais assez confiance et qui l’autoriserai a ce taper ma meuf. - Il faut réfléchir mais si tout le monde et d’accord pourquoi pas. - Super on se refait une partie de call of - Je lui ai dit ok mais on ajoute des règles - Quoi comme règles - a chaque parties perdu on a un gages, - quoi comme gages - si on perd on suce le gagnant, si on perd trois fois de suite on se fait enculer. - Cool je suis open