Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Ma copine m'a piegé

Cela faisait plusieurs mois que j’avais un plan cul avec mik, des que nos copines été absente, la copine de mik étais au courant de notre aventure, mais la mienne n’en savait rien de tous au moins je croyais qu’elle n’était pas au courant. Un soir quand je dormais, je me suis fait réveiller par une bonne fellation. Nous étions dans le noir complet. C’est quand je fus bien émerger de mon sommeil que je remarquais, que mes mains et mes pied était fermement attaché au barreau de mon lit, à ce moments elle arrêta sa fellation ce leva et me dit quel revenait, en partant elle alluma la tv et lança ; une vidéo. Je vis sur la vidéo un mec en train de se faire enculer par un autre, je me demandai pourquoi qu’elle m’était ce genre de vidéo, quand je blêmis car je venais de reconnaitre que cela se passait dans ma chambre et que c’était moi qui me faisais enculer par mik. Ma copine rentra dans la chambre, me dit quel avais un doute et avais caché une caméra de puis quelque mois, mais elle m’avoua qu’elle croyait que je la tromper avec une meuf mais pas avec un mec et que quand elle m’as vu me faire enculer cela l’as existé et qu’elle devais me punir et que pour cela elle devait faire qu’elle que course sur internet avec ma carte bancaire bien sûr et que c’est pour ça qu’elle a mis du temps, car elle attendais la dernière livraison ce matin. A ce moment elle alluma la lumière et je vits qu’elle portait un gode ceinture énorme de 28 cm pour un diamètre 6cm, elle me vit me débattre, elle sourit et me dit ne panique pas celui-là c’est pour commencer pour te dilater c’est tout après je passerai au chose sérieuse, et elle sorti un autre gode, et me dit que celui-là étais prévu pour que l’homme puise l’accrocher à son pénis pour faire une double pénétration et me dit qu’elle avait demandé au vendeur si elle pouvait l’attacher sur un gode ceinture pour faire une double pénétration a son mec, et qu’il lui avais répondu bien sûr. Et elle sortit un notre gode de largeur 42 et diamètre 10 cm. Je commençai à protester je ne voulais pas me faire éclater le cul par ces gode monstrueux. Elle se mit à rire, pris mes bourses et me les pressa comme du citron, se pencha vers mon oreille et me dit tu crois avoir le choix, soit tu te laisses faire et tu fais tout ce que je dis, soit je te démonte à sec, dans tous les cas tu vas comme même te prendre tous ce que j’ai prévu pour ton petit cul de lope. Elle se mit avec le gode ceinture à coter de mon visage et me dit : Maintenant soit tu suce ce gode comme si c’était une vrai bite et lésine pas sur la salive car ça sera le seul lubrifiant, ou bien j’y vais à sec. Sans un mot je gobai et lécha le plus appliquâmes son membre factice, pendant ce temps elle me branla, au bout de 5 min elle me fit arrêter. Elle me détacha les pieds du lit pour y attacher une corde et la passer par la tête de lit comme ça elle pouvait ajuster la hauteur de mes jambes pour accéder plus facilement à mon cul. Elle me cracha dans sur la rondelle et me pressa le gland factice dans l’orifice, les premiers cm rentrer facilement mais ensuite comme je ne m’étais jamais pris une bite aussi grosse et aussi grande, je commençai à crier. Cela l’énerva rapidement et me dit « petite fiotte, ferme t’as gueule » Je l’insultai de salope, elle s’énerva et me dit si tu veux jouer à ça tu vas vraiment gueuler pour quelque chose, elle se retira, prit mon boxer me le fourra dans la bouche, et prix la ceinture de son peignoir pour me l’attacher m’empêcher de le recracher, et me dit maintenant tu vas regretter de m’avoir traité de salope. Elle se remit en place et m’enfonça dans coup sec les 28cm je beugler comme un malade, mais le baillons m’en empêcha. Elle attendit quelque seconde puis elle me burina comme une malade. Au bout d’un moment elle comprit que je ne criai plus mais que je gémissais de plaisir, et elle me donna quelque coup de rein et me dit que mon cul était prêt pour la phase deux, elle se retira et accrocha le deuxième gode à son gode ceinture ce qui lui permit de me faire une double pénétration sans l’intervention d’une tiers personne. Elle commença à s’enfoncer en moi mais avec un peu plus de délicatesse que tout à l’heure et quand elle rentra au fond de moi elle attendit quelque instant que mon cul s’habitue à deux bites. Elle commença à me ramoner a vitesse normal pendant 20 bonne minutes, puis accéléra le rythme cela n’as pas duré longtemps car au bout d’une minute elle s’est arrêter et m’as dit à lors petite lope on éjacule alors que je ne t’ai même pas touché tu dois être tellement existé. Et elle me lécha le torse pour me nettoyer de mon sperme. Cela veut dire que tu aies prés pour la troisième phase de l’entrainement de ton cul pour la phase final, je ne compris pas car c’était les dernier gode. Elle sortit du carton un gel lubrifiant pour le gode suivant, elle en appliquât une bonne dose sur mon cul et me l’introduisant elle fit plusieurs va et Vien, et sorti du carton une fiole de Popper que me fit respirer pour mieux me détendre, j’étais un peu dans les vapes quand elle me dit c’est bon tout et rentrer. Elle m’enleva le baillions, et ce plaça pour un 69, je lui bouffai la chatte elle était tellement exister que de la cyprine n’arrêter pas de couler que j’avalais en continue et elle me rendait l’appareil en me faisant une pipe mémorable et au bout de 5 min je lui lâchai la purée dans la bouche, elle se retourna pour me rouler une pelle et me partager ma semence. Elle me dit bon tu aies prés pour la phase final je lui demandai paniquer quel phase final tu m’as explosé le cul demain tout le monde va savoir à ma façon de m’arracher que je me suis fait défoncer le cul. Elle me dit qu’elle en avait rien à foutre c’est comme ça et pas autrement rien à foutre que tes collègue te prenne pour une petite salope. Elle sortit du carton un autre carton encore emballer et me dit c’est lui qui me manquer pour ma petite vengeance, et l’ouvrit devant moi c’était un gode double fist pour ceux qui ne connaisse pas C’est un gode de la forme d’une main et d’un avant-bras celui-ci ressembler à 2 mains avec avant-bras Il faisait 39cm de long pour 17.2 de diamètre. Je commençai vraiment à flipper à mit à gueuler comme un malade ainsi que de me que j’ai ressui à détacher une main, mais elle a réagi plus vite que moi, elle m’attrapait les couilles et les sera très fort ce qui me fit tordre de douleur le temps que je reprenne mes forces elle m’avait rattaché les mains et solidifier les autre liens qui me rendit impossible de me libérer. Elle me remit mon boxer dans la bouche se mit accroupit au-dessus de ma bouche et me pissa dessus, le boxer s’imprégna de sa pisse, et me rattacha la ceinture. Elle me murmura dans l’oreille rassure toi je ne m’arrêterai que quand tout sera renter et elle rigola. Elle m’enleva le gode puis me remplit de lubrifiant pour me fister, elle commença a me l’enfiler la douleur était tellement intense que je ne sentais plus mon cul et mes cris s’entendait malgré le baillions, elle me sourit et continua à l’enfoncer plus profond, en plein milieu la douleur était tellement intense que j’en perdit connaissance, elle me lança une verre d’eau dans la figure pour me réanimer, je mit quelque seconde pour me remémorer les choses, elle me dit tu veux que j’arrête, je lui fit oui de la tété, ok, elle se dirigea vers mon cul, puis elle ria en poussant encore plus le gode, elle s’arrêta au trois quart du gode enfoncer, parti de la chambre et revient quelque minute après avec du papier et un stylo. Elle les posa sur la table de nuits et me retira le baillions, je ne criai pas car j’étais épuiser, et elle me retira le gode, je lançai un soupir de soulagement puis me détacha les pieds. Elle s’approcha de la tv et brancha quelque chose dessus et lança une vidéo. Pendant ce temps, elle commença à me faire une pipe, je commençais à regarder et je vis qu’elle avait branché une caméra sur la tv et qu’elle avait tous filmé, elle me suça a fond et je lui cracha tout dans la bouche, mais au contraire d’habitude elle recracha tout dans un verre et me le fit boire. Elle me dit : Voici un contrat, il stipule que en contrepartie de la non divulgation de la vidéo a nos ami et collègue, que je pouvais me taper toujours des gars, mais je devais une fois par semaine offrir mon cul et être l’esclave de ma copine, et que je ne devais faire aucune représailles car quand elle est parti de la chambre elle as mis la vidéo sur un compte coude et quel le diffusera si je ne respecter pas le contrat, elle me mit le stylo dans la main, et me fit signer.